[Bullet Journal] Pourquoi notre relation connaît-elle quelques difficultés ?

Je vous retrouve aujourd’hui après près de deux semaines sans avoir écrit, ni publié quoi que ce soit ici. Si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu voir que j’avais profité de quelques jours de vacances dans le Sud, mais également que je sors d’une semaine de travail très chargée. Je n’ai donc quasiment pas eu le temps de m’installer devant mon clavier. Mais maintenant que tout cela est passé, je peux enfin vous proposer un nouvel article.

Si vous lisez régulièrement mes articles sur le Bullet Journal, vous savez que j’ai entamé en mai mon troisième carnet. Je me suis donc dit que l’occasion était parfaite pour vous dresser un second bilan de mon utilisation de ce carnet, d’autant plus qu’avec mon Bujo, on est plus aussi en osmose qu’au moment où j’ai écrit le premier article de ce type.

bilan utilisation bujo

A lire : Plan with me : mon troisième Bullet Journal
Bilan après neuf mois d’utilisation du Bullet Journal

Ce qui a changé entre nous

Depuis quelques mois, je  rencontre un désintérêt de certaines collections que j’avais pu mettre en place au fil du temps. Par exemple, je consacrais toujours une page à mes suivis d’habitude, mais je n’y retournais plus de tout le mois et quand je m’y tenais, je ne les analysais pas a posteriori pour voir si j’avais des choses à faire évoluer.

Par ailleurs, j’avais tendance à planifier mes tâches sur une semaine mais à ne plus ouvrir assez régulièrement mon carnet pour voir ce que j’avais à faire. Il restait au fond de mon sac bien trop souvent. En bref, je l’ai un peu trop délaissé ces derniers temps.

bilan utilisation bujo

Pourquoi nous restons unis, lui et moi

Malgré ces petits moments de froid entre nous, je n’ai encore jamais songé à mettre un terme à notre relation pour l’instant.

En effet, je prends toujours beaucoup de plaisir à préparer mon carnet : prendre le temps de trouver un thème pour le mois à venir, chercher comment le décliner, me poser quelques heures pour l’illustrer et voir le rendu final. Tout ça me détend et me vide la tête pendant un petit moment.

Et puis je ne peux nier que mon Bujo m’est toujours utile. Je fais ma comptabilité dessus, je suis mes comptes grâce à lui et j’ai réussi à trouver un moyen de tenir mon budget qui me correspond, après de nombreuses tentatives qui n’ont jamais tenu plus de trois mois.

A lire : Comment je gère mon budget grâce à mon Bullet Journal

bilan utilisation bujoIl me sert également à planifier mes RDV et garder en mémoire les dates importantes, que ce soit les anniversaires ou la date du prochain vaccin de Neyko.
(Certes mon smartphone le fait très bien aussi, mais lorsque j’ai changé de téléphone récemment, j’avais oublié de synchroniser mon agenda avec mon compte gmail. Et il n’a donc plus en mémoire tous les anniversaires de mes proches par exemple. Je suis donc bien contente d’avoir tout noté sur mon Bujo)

Enfin, mon Bullet Journal me sert toujours à planifier mes menus à la semaine et me facilite donc l’élaboration de mes listes de courses. Et c’est une aide non négligeable!

Ce que j’essaie de mettre en place pour que notre idylle se prolonge

Pour que notre relation revienne au beau fixe, il faut que j’arrive à remédier à certaines choses.

J’ai choisi dans un premier temps de donner une attractivité visuelle à mon Bullet Journal pour avoir plus envie de me plonger dedans. Depuis quelques semaines, je décore donc mes pages hebdomadaires pour les rendre plus jolie à regarder. D’autant plus que leur nouvelle organisation me semble plus aérée, moins cadrée, ce qui me ressemble un peu plus.

A lire : Plan with me : Mon troisième carnet

Il faut aussi que je me focalise sur ce que j’aime mettre en place et ce que j’utilise en priorité et que je supprime ce que je n’utilise plus. Je vais donc me concentrer sur les pages « budget », « planification des menus » et « planification hebdomadaire » et oublier ces trackers qui ne me correspondent plus.

bilan utilisation bujo weekly log

Enfin, je pense qu’une réorganisation de mon espace de travail est nécessaire pour pouvoir avoir accès plus facilement à mon Bullet Journal et donc le regarder plus souvent. Ce n’est pas une chose évidente, nous sommes trois dans un petit studio (Neyko est petit, certes, mais il sait occuper l’espace !!!), donc je n’ai pas une grosse marge de manœuvre. Et une fois que cela sera fait, il faudra que je pense à sortir mon carnet de mon sac plus régulièrement !

A lire : Mon été sans bujo

 

De votre côté, votre relation avec votre Bullet Journal est-elle toujours au beau fixe ou vous arrive-t-il d’avoir des périodes de doute ?

3 réflexions sur “[Bullet Journal] Pourquoi notre relation connaît-elle quelques difficultés ?

  1. lespiapiasdeseverine dit :

    Coucou. Tu le sais, j’ai déjà vécu des périodes de « doutes » vis-à-vis de mon bullet mais c’est justement en arrêtant certaines pages et en choisissant de me focaliser sur celles qui m’apportaient quelque chose et qui me plaisaient que l’envie et le plaisir sont revenus. C’est ça qui est top avec le bujo, il n’y a pas d’obligations, on peut l’adapter au gré de nos envies et besoins. Moi j’ai dit au revoir au monthly log, aux trackers… j’adapte mes pages hebdomadaires et je ne mets plus d’objectifs par semaine (j’ai une page objectifs du mois et je pense que c’est suffisant en ce qui me concerne). Par contre je te rejoins sur le plaisir de le décorer, de le colorer, de dessiner… c’est un moment que j’aime beaucoup aussi ! Par contre il faut que je progresse sur le fait de le remplir régulièrement, quotidiennement… je compte essayer le miracle morning bientôt donc je pense intégrer mon bujo dans ce rituel 😉 Bises et bon dimanche (et au fait, très sympa ta décoration estivale de ce bujo de juin)

    J'aime

    • Amande Honorable dit :

      J’ai déjà tellement de choses à faire le matin avant d’aller travailler (notamment une longue sortie de mon loulou) que je ne pourrai pas intégrer un moment, même 5 minutes, pour mon bujo. Mais il faudrait que j’arrive à instaurer un rituel le soir où je me penche dessus pour programmer la journée du lendemain par exemple. Et je me dis qu’en réussissant à garder un espace de travail rangé (dur dur pour la bordélique que je suis), j’y arriverai plus facilement. L’avenir nous le dira 😛
      Passe une bonne journée. Bises

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s