[Instant culture #3] Qu’a-t-on lu / vu ce trimestre ?

Après les deux premiers épisodes de cette série, que vous pouvez retrouver ici, je vous propose de revenir sur les livres que j’ai pu lire et les séries et livres que j’ai pu voir au cours du troisième trimestre de 2021.

Côté lecture

Et que ne durent que les moments doux, Virginie Grimaldi

Je vous l’avais expliqué dans le premier article « Instant culture », j’apprécie beaucoup les romans de Virginie Grimaldi. J’avais par ailleurs entendu beaucoup de compliments de l’un de ces derniers romans et je n’attendais donc que sa sortie en édition de poche pour pouvoir me le procurer.

Résumé : Lili donne naissance prématurément à une petite fille qui se retrouve placée en néonatalogie, dans lequel elle apprend progressivement à devenir maman. Quant à Elise, ses enfants ont tous les deux quitter le nid et elle se retrouve face à sa solitude. Grâce à la rencontre d’une prof de danse, elle apprend l’existence d’une association permettant de câliner des bébés prématurés. Elise et Lili évoluent ainsi toutes les deux dans le service de néonatalogie et se construisent dans un nouveau rôle.

Avis : Encore un roman de Virginie Grimaldi qui ne m’a pas déçue. Les personnages sont extrêmement touchants. Avec eux, on se retrouve confronté à la difficulté de se retrouver seul après avoir tout donné à ses enfants. Mais surtout, on est confronté à la fragilité de la vie, aux drames que peuvent vivre certaines familles face à une naissance trop précoce. Pourtant, malgré les difficultés, tous gardent la tête haute ! Quant au dénouement du roman, il m’a beaucoup surprise, dans le bon sens du terme. Je n’aurai jamais imaginé une telle fin à cette histoire.

Né sous une bonne étoile, Aurélie Valognes

Je vous avais aussi évoqué cette auteure dans le premier article de ma série. J’ai tellement aimé les premiers romans que j’ai lus d’elle que je me procure les autres au fur et à mesure que je les trouve.

Résumé : Gustave arrive à l’école plein de bons sentiments, avec l’envie de réellement bien faire pour ne pas décevoir sa maman. Mais le système scolaire ne convient pas à ce garçon, et malgré tout le temps qu’il consacre à son travail, il cumule les échecs. Mais il suffit parfois de tomber sur la bonne personne pour parvenir à soulever des montagnes.

Avis : ce roman est une nouvelle preuve que l’école n’est pas adaptée à tous, malgré toute la bienveillance que peut avoir le corps enseignant (ce qui est loin d’être le cas pour la plupart des professeurs rencontrés par Gustave) et que même avec la meilleure volonté du monde, on peut se retrouver en échec. Pour Gustave, une seule personne croira en ses capacités et l’aidera à se hisser là où il le souhaite. Cette histoire peut amener à réfléchir à une autre façon d’enseigner, de gérer les profils « atypiques » (mais pour travailler dans un établissement scolaire, je sais que bien souvent les enseignants se retrouvent seuls avec des classes surchargées et qu’il est bien difficile dans ces conditions de faire autrement…).

J’ai été touchée par le personnage de Gustave, ses difficultés, sa volonté et sa force de caractère. J’ai beaucoup aimé ce roman. Mais si je devais y mettre un petit bémol, il manque une partie de l’adolescence du héros dans ce roman et j’aurais aimé la connaître pour savoir comment il a pu aussi bien évoluer.

Je me suis arrêtée à ces deux romans pour ce troisième trimestre de 2021. Je me suis fixée cette année de lire un livre par mois. J’ai commencé fin août « Un avion sans elle » de Michel Bussi. Je suis vraiment prise dans l’histoire mais j’ai depuis quelques temps du mal à m’accorder du temps pour lire et je viens à peine de dépasser la moitié du roman. Je vous en reparlerai certainement dans la prochaine édition de l’instant culture.

Côté séries :

Virgin River

Je ne suis pas une grande dévoreuse de séries ou de films (je pense prochainement résilier mon compte Netflix vu le peu que je l’utilise, mais j’ai plusieurs séries en attente que j’aimerais voir avant…). Mais au cours de l’été, j’ai découvert la série Virgin River.

Résumé : Mel, une jeune infirmière fuit Los Angeles après plusieurs drames personnels et s’installe à Virgin River pour seconder le médecin du village. Son arrivée ne se fera pas sans encombre.

Mon avis : Je me suis très vite attachée aux personnages de Mel et Jack, au point de presque dévorer la saison 1. J’ai fortement ralenti la cadence au cours de la saison 2, la rentrée scolaire passant par là. Les personnages, quelque soit leur caractère, nous donne envie de découvrir leur histoire. Au fil des épisodes, par l’intermédiaire de flashback, on en apprend un peu plus sur leur passé, ce qui les a conduit à Virgin River, et on souhaite voir comment ils vont évoluer. En bref, une série attachante et douce, comme je les aime.

Connaissez vous un de ces romans ou cette série ? Qu’en avez-vous pensé ?

Je vous donne rendez-vous début janvier pour l’instant culture du dernier trimestre de 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s