[Bilan 2020 #2] Et mes objectifs dans tout ça ?

En milieu de semaine, je vous ai proposé un compte-rendu mois après mois de l’année 2020 afin de dresser un bilan global des douze mois écoulés. Mais si vous avez à présent une vue générale de mon année, je ne me suis pas penchée sur les objectifs que je m’étais fixé afin d’y revenir dessus de manière plus précise dans ce nouvel article.

Quels étaient mes objectifs pour 2020 ?

En 2020, je m’étais fixé assez peu d’objectifs pour essayer d’en atteindre un maximum. Je les avais répartis en trois catégories : les objectifs personnels, des objectifs concernant la gestion de mon budget, et enfin des objectifs en lien avec le blog (que je vous avais présentés début 2020 dans cet article).

> Les objectifs personnels

Le premier d’entre eux était de reprendre une activité physique régulière, notamment sur le plan du cardio afin de gagner en endurance. En effet, en dehors des balades de Neyko (qui me permettent aisément en temps normal de faire plus de 10 000 pas par jour), je ne me dépense pas assez à mon goût et je commence à le ressentir sur le plan physique. Je souhaitais donc remédier à ça.

Ensuite, je voulais augmenter mon temps de pratique équestre. En effet, il y a quelques années, j’avais un club en Savoie et un dans la Drôme et je montais une à deux fois par semaine. Mon club de Savoie a fermé il y a maintenant trois ans et je ne côtoyais des chevaux que quand je rentrais chez mes parents, tous les 15 jours ou 3 semaines, ce qui ne me permettait plus de progresser et un contact des chevaux plus régulier me manquait. J’envisageais donc d’essayer de retrouver un club près de chez moi en Savoie (là où le ski est roi, ce n’est pas chose aisée…).

Je voulais aussi randonner plus souvent, notamment en hiver, où j’avais espoir de ressortir nos raquettes qui n’ont encore que trop peu vu la neige….

Puis, devant ma « pile à lire » longue comme le bras et le peu de moments que j’accordais à la lecture, je me suis fixée un nombre de romans à lire au cours de l’année. J’avais opté pour le nombre 10, un nombre rond qui impliquait de lire un peu moins d’un roman par mois.

Enfin, 2020 étant aussi l’année de notre achat immobilier (je vous en parlais dans la première partie de ce bilan notamment), un de mes objectifs de l’année était de l’aménager et le décorer au mieux.

A lire : Storytime : nous sommes devenus propriétaires de notre appartement, et ça n’a pas été chose facile

> Les objectifs de budget

Acheter en commun nous a amenés à l’ouverture d’un compte commun et donc à devoir repenser la façon dont je gérais mon budget personnel et à réussir à tenir un budget commun.

Jusqu’à cet achat, nous vivions dans un studio que possède mon chéri. Quand je me suis installée chez lui, je n’avais donc plus de loyer à payer (nous nous étions organisés différemment : il payait les charges relatives à son appartement et je prenais en charge les courses du foyer) et il était un peu plus simple pour moi d’économiser. Avec cet achat, de nouvelles dépenses se sont ajoutées à mon budget (le crédit de l’appartement, ses charges….) et il devient un peu plus difficile de mettre de l’argent de côté, d’autant que j’ai encore un crédit auto en cours pour quelques mois. Mon objectif était donc de réussir à économiser un peu malgré tout pour les grosses dépenses à venir (charges de copropriété, taxes foncières, entretien de la voiture,…) mais aussi pour les travaux futurs de notre chez nous (coucou les fenêtres datant de Mathusalem qu’il va falloir changer si on veut faire des économies d’énergie) voire pour pouvoir se payer quelques jours de vacances dans l’année.

> Les objectifs pour le blog

Pour le blog, je souhaitais conserver un rythme de publication en sortant un article par semaine afin de vous offrir un contenu régulier.

Je voulais également développer le format vidéo en proposant plus de vidéos sur YouTube de sorte que vous puissiez en voir au moins une par mois .

Enfin, pour un côté pratique, je voulais m’organiser pour que le contenu en lien avec mon Bullet Journal arrive en fin de mois. Ainsi, vous pouviez si vous le souhaitiez vous inspirer de ce que je vous proposais pour créer le votre.

Ai-je atteint mes objectifs pendant l’année ?

> Les objectifs personnels

L’objectif de développer mon cardio est un véritable flop. Hormis quelques randos, une séance de reprise de course à pied et trois ou quatre séances de step en fin d’année, je n’ai pas vraiment été assidue sur ce point là. Je pourrais vous sortir tout un tas de prétextes justifiant cet « échec » (le confinement qui me limitait dans mes sorties que je préférais garder pour sortir Neyko (car courir avec lui est compliqué, il passe son temps à s’arrêter pour tout renifler), le stress, la fatigue…). Mais la vérité, c’est simplement que je ne suis pas une grande sportive et que ma motivation s’est très vite essoufflée.

Pour ce qui est de ma pratique équestre, c’est à nouveau un fiasco, totalement indépendant de moi cette fois. Début 2020, je ne montais que toutes les trois semaines, quand je rentrais dans la Drôme. Puis le confinement est arrivé, les déplacements étaient interdits et les structures équestres ont fermé. Du 16 mars au 11 mai, il m’était donc impossible de monter à cheval. Puis, au moment du déconfinement, la limite des 100 km a été instaurée. Je ne pouvais donc toujours pas retourner chez mes parents. Ce n’est que courant juin que j’ai pu me remettre à cheval une ou deux fois. Puis une nouvelle fois en juillet. J’aurai du remonter en août mais une petite gastro m’a empêchée de rentrer dans la Drôme. Et finalement, courant septembre, ma monitrice m’a appris que des difficultés financières l’obligeaient à fermer le centre équestre (comme plusieurs structures des environs). Il en était donc fini de ma pratique équestre drômoise. En parallèle, j’ai cherché une structure qui pourrait m’accueillir en Savoie. Mais celles-ci sont très limitées (ou ne correspondent pas à mes attentes en terme de bien être animal). Je me suis tournée vers deux monitrices. Mais mes disponibilités du fait de mon travail ne s’accordaient pas avec les cours qu’elles proposaient (il faut dire que quand vos seuls créneaux disponibles sont les mêmes que ceux des enfants, ça complique la tâche car ils sont prioritaires sur ces créneaux…). L’une d’entre elles propose cependant des activités pendant les vacances scolaires et j’ai ainsi pu remettre pied à l’étrier en octobre, au cours d’une balade. J’espère pouvoir remettre ça au cours des prochaines vacances.

En terme de randonnée, nous avons été un peu plus productifs entre juillet et octobre 2020 qu’au cours de l’année 2019 par exemple. Cependant, l’hiver ne nous a pas encore permis de rechausser les raquettes. Le mauvais temps en début d’année, suivi du confinement quand il s’est mis à faire beau, puis l’absence de neige au déconfinement mais aussi en fin d’année n’ont pas été nos alliés. Le bilan pour cet objectif est donc un peu mitigé, même si je garde en tête de jolis souvenirs de nos différentes sorties.

Je n’ai pas non plus lu les dix romans que je souhaitais lire. Je me suis arrêtée à huit. Pourtant, j’en ai lu certains en moins d’une semaine (et il y en a d’autres que j’ai traînés plus d’un mois…). Mais j’avoue ne pas prendre le temps de me poser le soir avec un bouquin, je vais plus facilement rester sur les écrans (ce qui n’est pas une bonne idée en terme de sommeil, on le sait…). Et les rares fois où je vais prendre un livre avant de me coucher, je ne vais réussir à lire que quelques pages car la fatigue est présente et que je n’arrive pas à rester concentrée très longtemps sur l’histoire…

Enfin, concernant l’ameublement et la décoration de notre appartement, nous avons plutôt bien avancé. Après de nombreuses péripéties, nous avons notre électroménager au complet et nous sommes quasiment intégralement équipés en ce qui concerne nos meubles. Il ne nous manque que les chaises à mettre autour de notre table et nous nous débrouillons autrement en attendant. En ce qui concerne la décoration, elle avance petit à petit, en fonction de nos trouvailles et de notre budget.

> Les objectifs de budget

A l’heure actuelle, nous n’avons pas encore assez de recul pour connaître les dépenses engendrées mois après mois par notre accès à la propriété. Nous gérons donc notre compte commun un peu au jour le jour, connaissant les dépenses fixes mais n’ayant pas encore le montant ou les dates de prélèvement de certaines charges variables. Nous naviguons encore un peu à vue suite à ce gros changement concernant notre budget, sans pour autant nous retrouver dans le rouge. Nous espérons pouvoir mieux anticiper certaines dépenses dans les mois à venir et ainsi ne plus devoir ajuster le montant présent sur notre compte commun régulièrement pour une dépense « surprise ».

En ce qui concerne les économies, c’est bien sûr plus compliqué qu’auparavant de mettre de l’argent de côté. Depuis quelques mois, je parviens à verser en début de mois une certaine somme sur mon livret A. J’ai en effet estimé sur l’année le montant des dépenses du type taxes foncières, charges de copropriété, révision de la voiture…. Et j’ai divisé par 12 ce montant afin de savoir quelle somme je devais consacrer chaque mois à ces dépenses afin de ne pas être surprise au moment où elles étaient prélevées. Et j’essaie de ne « vivre » que sur ce qu’il me reste de salaire pour le reste du mois (j’estime avoir un salaire plutôt correct et il me reste donc une somme convenable pour toutes mes dépenses quotidiennes et mes charges, je sais que beaucoup n’ont pas cette chance, même si actuellement, c’est un peu moins facile de s’offrir de petits plaisirs qu’auparavant). J’ai donc réussi à atteindre mon objectif, même si le but premier de ces économies était de pouvoir s’offrir un voyage ou tout autre gros cadeau. Elles ne servent actuellement qu’à payer certaines charges, mais c’est déjà très bien ainsi !

A lire : Astuces pour économiser

> Les objectifs pour le blog

En 2020, j’ai publié 49 articles, soit une moyenne de 0.94 article par semaine. On n’est donc vraiment pas loin de l’objectif fixé, à savoir un article par semaine. Seulement, je suis certaines fois restée sans publication deux ou trois semaines alors que pour d’autres, j’écrivais deux articles la même semaine. Si en terme de nombre d’articles, l’objectif est quasiment atteint, il y a encore quelques légers progrès à faire sur le plan de la régularité.

Concernant YouTube, 19 vidéos sont sorties au cours de l’année, soit une moyenne de 1,58 vidéo par mois. L’objectif d’une vidéo par mois est donc atteint « en moyenne » car il y a un mois où je n’en ai publié aucune.

Parmi ces 19 vidéos, 11 concernaient mon Bullet Journal, 3 étaient des Vlog, et enfin, 5 vous proposaient des DIY. Il n’y a que deux mois où je n’ai pas publié la préparation de mon Bujo en vidéo. En février, je montrais l’élaboration du « set up » de mon nouveau carnet et n’ai pas eu le temps de filmer en plus celle du mois à venir. Et en mai, avec le confinement, il était difficile de sortir mon matériel (appareil photo, trépied….) dans nos 20m² bien occupés puisque mon chéri et Neyko étaient quotidiennement présents avec moi. Et chaque vidéo « Plan with me », à l’exception de celle de janvier, a été publié avant le début du mois. Dans ce cas, j’ai fait en sorte de présenter mon carnet déjà prêt en photos sur le blog uniquement. Mais dans ce cas, l’article sortait bien avant le début du mois concerné. Mon troisième objectif concernant les réseaux sociaux (blog, YouTube et Instagram réunis) a donc été atteint, même si ça n’a pas toujours été facile de finir à chaque fois dans les temps.

> Bilan

Tous mes objectifs sont loin d’être atteints. Pour certains, j’ai atteint mon but, notamment en ce qui concerne le blog (et j’en susi assez fière), pour d’autres, j’ai bien avancé, mais je suis aussi au point mort pour une partie d’entre eux. Et au final, ce n’est pas dramatique. 2020 a été suffisamment compliquée pour culpabiliser de ne pas avoir réussi ce qu’on avait envisagé de faire au cours de l’année. On fera mieux plus tard !

Et pour 2021 ?

En parlant de plus tard, il est désormais plus que temps de se tourner vers 2021 et de se fixer de « nouveaux » objectifs. « Nouveaux » car certains ressemblent trait pour trait à ceux de 2020, soit parce que je les ai atteints et que je souhaite continuer dans cette voie, soit parce que je ne les ai pas du tout atteints en 2020 mais que j’ai besoin de le faire prochainement.

Comme en 2020, je vais garder trois catégories pour organiser mes objectifs.

> Les objectifs personnels

Les objectifs personnels de 2021 sont très proches de ceux de 2020, étant donné qu’ils n’ont pas été atteints l’an passé.

Mon premier objectif personnel était déjà celui de 2020 : faire une activité physique de manière régulière. Pourquoi ? L’idée première est de préserver ma santé. En effet, j’aimerais me tonifier pour réduire mes douleurs au dos, mais aussi développer mon cardio pour être moins essoufflée dans certaines activités. Et si tout ça pouvait en plus me permettre de perdre un peu de poids (car je sais qu’une partie de mes soucis physiques sont aussi liés à mon surpoids), ce serait un bonus non négligeable. Comment je compte m’y prendre ? J’aimerais me tenir, chaque semaine, à une séance de renforcement musculaire avec les exercices montrés par ma kiné, une séance orientée pilates ball et une séance de cardio (rando, step ou course à pied par exemple).

Le second, encore une fois comme en 2020, c’est de lire plus. Dans l’idéal, un roman par mois. Le but étant d’essayer de lire un peu plus régulièrement le soir et de réduire le temps passé sur écran avant de dormir.

En 2021, j’aimerais aussi me former en photographie pour exploiter mon appareil photo au maximum et progresser dans me sprises de vue pour offrir des clichés de meilleure qualité aux personnes qui me suivent sur Instagram.

Le dernier est de réussir à trouver un créneau à la rentrée de septembre pour pouvoir monter à cheval, quitte à adapter mon emploi du temps professionnel pour cela.

> Les objectifs de budget

Comme en 2020, je souhaite continuer à économiser en 2021. En effet, nous avons pour projet de changer les fenêtres et porte de notre appartement qui sont en mauvais état et qui laissent passer un peu trop d’air (bonjour les pertes énergétiques inutiles…). Tout ne sera surement pas fait cette année, mais nous aimerions commencé avant l’hiver prochain. Nous aimerions aussi pouvoir nous offrir quelques jours de vacances (même pas très loin de la maison) pour changer un peu d’air après cette année bizarre. Et puis c’est toujours important d’avoir un fond de réserve en cas de grosse dépense imprévue

> Les objectifs relatifs à mes réseaux sociaux.

Comme en 2020, je souhaite rester régulière dans mes publications, que ce soit ici sur le blog ou sur YouTube en vidéo. En 2021, je souhaite donc continuer à publier un article par semaine et au moins une vidéo par mois.

J’aimerais également continuer à faire grandir mes différents réseaux sociaux au cours de l’année, notamment mon compte Instagram « ah.bujo.and.life » et ma chaîne YouTube. Je ne me suis pas fixée un trop gros seuil à atteindre en terme de nombre d’abonnés, mais si j’y parviens, j’en serai extrêmement flattée.

Comme chaque année, je me fixe assez peu d’objectifs pour pouvoir mieux me concentrer sur ceux de ma liste. On se donne rendez-vous en fin d’année pour voir si cette stratégie à payer. Quelle est votre stratégie pour venir à bout de vos objectifs ? Et quels sont vos objectifs pour l’année ? Dites moi tout en commentaire.

7 réflexions sur “[Bilan 2020 #2] Et mes objectifs dans tout ça ?

  1. Angélique dit :

    Ah, les objectifs abandonnés… J’ai créé un petit club sur mon blog en lien avec Strava.
    Nous avons des objectifs communs, tu seras donc la bienvenue.
    Je suis une grande randonneuse autant pédestre qu’équestre.
    Ici j’ai une petite structure avec mes 3 chevaux nés sauvages.
    Je suis Dr en éthologie et je les avais découvert pour ma thèse.
    Oui, un vrai troupeau sauvage, en haute Ardèche !!!! A ce jour, il n’y a que les 3 vieille juments que je rencontre parfois.
    J’ai pris le temps de domestiquer ceux qui étaient en danger. J’ai finalement tout fait pour éviter de les placer dans des centres.
    Je leur laisse leurs instincts. C’est une très belle histoire, mais longue.
    Je fais de la randonnée avec eux mais le plus souvent je marche et ils évoluent en liberté. Ils reviennent quand je les appelle.
    Je monte mais sans débourrage. C’est le cheval qui t’accepte…..ou pas. Ils n’ont jamais eu de mors, ils sont instincts et communicatifs.
    Une expérience qui t’intéressera peut-être ? Je ne donne pas de cours, ce sont les chevaux qui t’obligeront à travailler ton leadership.
    Pour info, les « galop 7 » du club d’en face n’y arrivent pas, trop conditionnés par la cravache.
    Notre club est une remise en forme générale : physique, morale, intellectuelle.
    Strava nous aide à être ensemble virtuellement quand le déplacement n’est pas possible.
    Je dois conserver une bonne santé physique (j’ai presque 53 ans) pour éviter les douleurs et tenir la promesse faite aux chevaux.
    Je te souhaite de réaliser tes rêves, à bientôt j’espère.

    Aimé par 1 personne

    • Amande Honorable dit :

      Avec beaucoup de retard (je croyais t’avoir répondu mais je viens de me rendre compte que ce n’était pas le cas), je te remercie pour cette proposition, je suis désormais un peu loin de chez toi pour pouvoir découvrir ça physiquement. Je suis certaine que ton « travail » avec ces chevaux doit être passionnant. C’est le problème du travail en club, on apprend à monter selon certaines écoles classiques, mais on n’apprend pas réellement à être en adéquation avec le cheval, à le connaître et le comprendre, et c’est bien dommage je trouve… Beaucoup ne voient pas d’intérêt à aller en club pour rester à pied, ils payent pour monter, alors qu’il y a tellement à faire pour comprendre le cheval en étant au même niveau que lui… ça manque à l’enseignement équestre dans la plupart des structures équestres…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s