Je vous emmène randonner au Lac sans fond (73)

Au fond, l’Italie

Je vous retrouve aujourd’hui après plus de deux semaines sans article. En effet, la première semaine d’août, nous recevions de la famille et nous sommes ensuite partis une semaine de manière totalement improvisée. Comme je n’avais pas réussi à prendre suffisamment d’avance pour vous proposer des articles pendant ces quinze jours et que je suis restée éloignée de mon ordinateur tout ce temps, ce n’est qu’aujourd’hui que je vous retrouve.         Avant l’arrivée de mes beaux-parents, nous avons fait quelques randonnées afin de voir si le niveau était accessible à tout le monde et si on pouvait les refaire avec eux pendant leur séjour en Savoie. Parmi celles que nous avons testées, le 14 juillet, nous avons rejoint le Lac Sans Fond, au départ de l’hospice du Petit Saint Bernard (sur le col du même nom), à la frontière de l’Italie, au fond de la Tarentaise.Après avoir garé la voiture à proximité de l’Hospice (2158m d’altitude), nous sommes passés à l’arrière du bâtiment, avons traversé un petit cours d’eau puis avons entamé la montée pour à peu près une heure de marche. Le chemin est régulièrement indiqué, soit par des panneaux, soit par des marquages au sol. La montée est relativement accessible (bien que mon faible niveau du moment m’a fait traîner un peu la patte), le chemin est parfois un peu étroit mais rien de réellement dérangeant.Après 45 minutes de marche environ, nous arrivons à une intersection. Le chemin de droite mène au sommet de Lancebranlette, à près de 3000m d’altitude. Nous avons suivi celui de gauche, menant au lac. Le dénivelé est alors minime, quelques passages sont parfois un peu plus compliqués du fait de la présence de plaques de neige par endroits.Nous arrivons au bout de 15 minutes au bord du lac, niché au cœur d’un cirque minéral. Nous avons l’impression de ne pas l’avoir vu dans son intégralité et qu’il était encore gelé par endroit, mais la vue y était magnifique. Nous en avons profité pour manger avec cette vue sur le lac et la montagne environnante puis avons fait demi-tour pour revenir à la voiture. Nous aurions aimé faire le tour du lac mais une grosse plaque de neige bloquait l’accès et nous avons préféré ne pas prendre le risque de la traverser.Au final, nous aurons marché un peu plus de deux heures, pour un dénivelé positif de 400 mètres environ. La randonnée est relativement accessible, même à des enfants un peu habitués à marcher. Les paysages sont magnifiques, on surplombe un bon nombre de sommets des environs. En revanche, la première partie en montée a eu raison de mes tendons. On monte directement, sans vraiment être échauffé, ce qui ne m’a pas fait que du bien. Mais ça en valait le coup, je vous laisse juger par vous même avec les quelques photos de cet article.

6 réflexions sur “Je vous emmène randonner au Lac sans fond (73)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s