[Corse 2019] Notre expérience avec Corsica Ferries

Après vous avoir décrit chacune de nos journées sur l’île de beauté, j’ai décidé aujourd’hui de vous parler de la compagnie que nous avons choisi pour effectuer la traversée entre le continent et la Corse. Nous avons en effet pris un ferry via Corsica Ferries pour notre séjour. Pour conclure mes articles sur ce séjour, j’ai donc voulu  vous faire un retour sur notre expérience avec cette compagnie.

Pourquoi cette compagnie?

Au cours de ma préparation en vue de réserver nos vacances, nous avons décidé de prendre un ferry pour nous rendre en Corse afin de pouvoir emmener notre chien avec nous (en effet, nous nous refusons de lui faire prendre l’avion).

Lors de nos recherches, nous avons trouvé trois compagnies nous permettant de rallier la Corse depuis le continent français : Corsica Ferries, Corsica Linea et La Méridionale

A noter qu’il existe aussi Moby Lines et Blu Navy au départ de l’Italie (Gênes est presque aussi éloignée de chez nous que Toulon quand le col du Petit Saint Bernard est ouvert, mais nous devions faire un arrêt chez mes parents, vers Valence, au cours de notre trajet, ce qui excluait ces deux compagnies).

A lire : Nos choix pour 9 jours en Corse

corsica ferries avis (7)Je vous le disais dans l’un de mes premiers articles sur notre séjour, Neyko a guidé bon nombre de nos choix. Ainsi, de ces trois compagnies, Corsica Ferries est la seule qui donne la possibilité d’avoir son chien avec soi, même en cabine. Les deux autres demandent à ce que l’animal voyage en chenil sans possibilité d’aller le voir de toute la traversée (ce qui n’était pas envisageable, d’autant plus après avoir lu les commentaires de clients mécontents qui disaient que la climatisation ne fonctionnait pas et que les chiens n’avaient pas forcément d’eau à disposition…).

Et puis le tarif proposé par Corsica Ferries ne nous semblait pas abusé (même si, quand on y regarde de plus près, Neyko nous a coûté presque plus cher à lui tout seul que nous deux réunis, notamment car nous avons choisi de réserver une cabine pour qu’il puisse être tranquille et détaché une bonne partie du trajet).

A lire : Notre budget pour 9 jours en Corse

Comment s’est passé le trajet ?

Quand je me renseignais sur le voyage en ferry, je trouvais assez peu de détails sur le déroulement du voyage. J’ai donc choisi de vous en parler un peu plus dans cet article.

Nous sommes arrivés à Toulon à près de cinq heures du matin, pour un départ à huit heures (sur notre billet, il était précisé qu’on pouvait arriver au point d’embarquement trois heures avant le départ). Arrivés au port, un premier contrôle nous a permis d’approcher du point d’embarquement. Un deuxième point de contrôle nous a stoppés pendant près d’une heure. Puis une nouvelle heure d’attente à proximité de la grille de l’embarcadère où un nouveau contrôle nous attendait. Enfin, à l’ouverture des grilles, vers 7h15, tous les véhicules ont longé le ferry pour rejoindre les garages. A l’intérieur, plusieurs personnes ont orienté les voitures pour permettre un stationnement bien organisé. Etant arrivés de bonne heure, nous avions une place proche de la sortie (puisqu’il y a un sens de circulation dans le ferry, l’entrée et la sortie se font par deux portes différentes), ce qui a été un plus au moment de quitter le bateau.

A noter qu’au retour, au départ d’Ajaccio, moins de monde embarquent. Il suffisait d’arriver 1h30 avant le départ pour être dans les premiers à embarquer (et donc dans les premiers à sortir).

Une fois le véhicule garé, il ne nous restait qu’à emprunter les escaliers centraux pour rejoindre le pont principal.

Nous avons pu rejoindre notre cabine environ trente minutes après le départ (ce qui nous a permis de profiter du lever de soleil sur le port de Toulon) et nous avons dû la quitter une heure avant l’arrivée (ce qui, au final, ne nous a pas permis d’en profiter autant que nous le pensions, mais nous avons pu au moins nous y reposer quelques heures au moins).

Le ferry propose de nombreuses activités : boutiques, restaurants, piscine en été ainsi que de nombreux espaces où se reposer lorsqu’on n’a pas de cabines.

Enfin, peu avant l’arrivée, nous avons rejoint les niveaux des garages pour attendre leur ouverture (seulement quelques minutes avant d’accoster) et pouvoir débarquer. A partir de là, aucun contrôle, on peut prendre la route directement.

 

Et au final, qu’a-t-on pensé de Corsica Ferries ?

Nous avions lu de nombreux commentaires avant de prendre le ferry, nous nous attendions donc à une bonne partie des inconvénients que nous avons rencontrés. Mais nous y avons également trouvé quelques avantages.

Les + :

Nous avons pu avoir un œil sur notre animal tout au long du trajet. De plus, même si il était précisé que les chiens devaient être muselés, personne n’avait de muselière (ce qui arrangeait bien Neyko qui n’aime pas trop ça) et il n’y a eu aucun problème. En effet, les gens étaient plutôt respectueux des consignes demandant à ce que les chiens soient tenus en laisse. Ainsi, pas de problème de confrontation entre deux mâles dominants par exemple.

Nous avons apprécié que les garages soient fermés pendant la traversée. Il est alors impossible d’accéder aux véhicules, ce qui limite les risques de vol dans les voitures par exemple (la seule possibilité pour essayer de piquer quelque chose, c’est pendant l’embarquement, alors que de nombreuses personnes sont présentes… on a connu plus discret.

Nous avons également savouré un magnifique coucher de soleil sur la mer pendant notre trajet retour.corsica ferries avis (1)

Enfin, nous avons aimé le débarquement très rapide (sauf si un conducteur garé devant nous dans le ferry tarde à rejoindre son véhicule au moment de l’ouverture des garages). On peut ainsi prendre la route immédiatement après avoir quitté le bateau et on ne perd pas de temps pour commencer à profiter de nos vacances.

Les – :

Il y a cependant des choses plus négatives auxquelles s’attendre quand on choisit cette compagnie.

Tout d’abord en ce qui concerne les cabines. Récupérer les clés s’est avéré compliqué pour certains. On était censé les récupérer sur un pont qu’on a jamais trouvé et le personnel présent (ne parlant souvent qu’italien) n’était pas vraiment en mesure de nous éclairer. De notre côté, notre cabine était ouverte avec les clés à l’intérieur, mais certains ont du attendre un bon moment avant de pouvoir rejoindre la leur.

De plus, celles-ci sont assez mal isolées d’un point de vue sonore. Entre des appels micro fréquents pour rappeler à Madame Truc Muche que sa table l’attendait dans tel resto, et les aboiements incessants du yorkshire de nos voisins de cabine à l’aller, nous n’avons pas pu nous reposer autant que nous aurions voulu puisque nous étions régulièrement réveillés. Et après une nuit compliquée à l’aller, nous aurions bien eu besoin de dormir plus

Une crevaison sur l’autoroute qui nous menait chez mes parents (étape du voyage), il a fallu attendre la dépanneuse sous la pluie. Puis, mon chéri a du changer ses 4 pneus chez mes parents à 23h (heureusement, je stocke mes pneus d’hiver chez eux et nos deux voitures ont la même taille de roue. De mon côté, je dormais une heure parce que j’avais pris froid en attendant la dépanneuse et j’ai bien cru ne pas pouvoir partir tellement j’étais mal. Enfin, nous avons fait la route jusqu’à Toulon entre 2h et 5h avec mission de ne pas s’endormir pour tenir l’homme éveillé, lui n’ayant pas dormi… Vous comprendrez qu’on aurait aimé dormir un peu plus dans le ferry !
A lire : Neyko en Corse – Un trajet mouvementé

Enfin, devoir la quitter une heure avant l’arrivée alors qu’à l’aller, rester dehors étaient inenvisageables au vue de la météo (un vent très fort et peu supportable sur la durée), nous a un peu embêté, mais il fallait que le ménage ait lieu pour la traversée suivante.

corsica ferries avis (8)

Tiens, d’ailleurs, puisque nous parlons ménage…. Il ne faut pas s’attendre à une hygiène irréprochable à bord.

Déjà parce que les chiens sont nombreux, et que les pipis sont parfois tout aussi nombreux. Il y a bien un lieu spécifique pour cela, mais pas du tout adapté à mon sens. Il s’agit d’un bac de galets, situé à trente centimètres du sol, et avec de nombreux petits mats en métal. Il faut déjà que le chien accepte d’y monter (Neyko s’est montré très récalcitrant) et qu’il accepte de faire ses besoins à ce moment-là… De notre côté, il y a eu un petit accident sur le pont à l’aller (mais impossible de trouver où avoir de quoi le nettoyer…) et Neyko s’est retenu sur tout le trajet du retour. Pour certains, les accidents peuvent aussi avoir lieu dans les étages inférieurs, là où il y a de la moquette et où les gens s’installent parfois pour la traversée… On a donc connu mieux…

Mais côté cabine, ce n’est pas forcément mieux. Malgré qu’on nous demande de sortir une heure avant l’arrivée au port pour pouvoir en effectuer le nettoyage, nous n’avons pas trouvé les sols nickels, les couvertures laissaient un peu à désirer (bien que les draps étaient propres), et enfin, nous avons bénéficié de toilettes bien bouchées au retour. Mais nous avions eu ce genre d’informations en nous renseignant sur la compagnie, on savait donc ce qui nous attendait.

Enfin, nous avons trouvé l’embarquement très long à l’aller. Mais on a surtout regretté de ne pas avoir les mêmes consignes à l’aller et au retour, et surtout que les consignes du retour ne soient pas précisées. Nous avons ainsi du attendre plus d’une heure dans Ajaccio après nous être levés très tôt pour rejoindre le point d’embarquement.

corsica ferries avis (9)

En conclusion, Corsica Ferries n’est potentiellement pas la meilleur compagnie pour effectuer la traversée. Il doit forcément y avoir plus propre ailleurs (en ce qui concerne les contraintes d’embarquement, j’imagine que c’est un peu la même chose chez les concurrents). Mais c’est celle qui convenait le mieux à notre attente principale (pouvoir avoir Neyko avec nous) et nous la choisirons à nouveau je pense si nous nous rendons à nouveau sur l’île de beauté.

De votre côté, avez-vous déjà effectué la traversée entre la Corse et le continent sur un ferry ? Avec quelle compagnie ? Qu’en avez-vous pensé ?

Une réflexion sur “[Corse 2019] Notre expérience avec Corsica Ferries

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s