Bonifacio que faire que voir

[Corse 2019 #3] Que faire, que voir à Bonifacio

Premier point de chute de notre séjour en Corse, Bonifacio a été un petit coup de cœur pendant nos vacances. Nous y sommes restés un peu plus de quatre jours. Nous en avons profité pour visiter Porto-Vecchio et nous balader du côté du Capo Pertusato, comme je vous le racontais dans de précédents articles. Nous nous sommes aussi baladés dans Bonifacio à deux reprises. Je partage avec vous aujourd’hui ce que nous y avons vu et les adresses qu’on a fréquentées.

A lire : Une journée à Porto-Vecchio

Visiter Bonifacio : Que voir ?

1. Le port

citadelle de bonifacio que faire que voirIl est le point de départ d’une balade en mer vers les îles Lavezzi (ainsi que d’autres excursions disponibles) que je vous raconterai prochainement.

Mais il est également l’endroit où voir de somptueux voiliers, yachts, mais également de petits bateaux de pêche très charmants.citadelle de bonifacio que faire que voir

On y trouve aussi de nombreux restaurants, glaciers et cafés où faire une pause pour reprendre des forces, mais également de nombreuses petites boutiques d’où ramener un souvenirs.

Enfin, une balade sur les quais vous offre une jolie vue sur les remparts de la citadelle.

2. Le chemin de ronde

Au cœur des remparts, ce chemin permet d’accéder à la citadelle (mais une grande partie était en cours de rénovation et nous n’avons pu l’emprunter que partiellement un soir où nous avions fait un saut rapide dans la citadelle), offrant de jolis points de vue sur le port notamment.

3. La citadelle

Nous avons rejoint la citadelle à pied très facilement depuis le port, en seulement quelques minutes. Sinon, le centre historique dispose de deux ou trois parkings payants pour s’en approcher.

citadelle de bonifacio que faire que voir

Les escaliers conduisant à la citadelle depuis le port.

citadelle de bonifacio que faire que voir

On rejoint donc la citadelle par la chapelle Saint Roch puis atteignons une porte génoise.

citadelle bonifacio que faire que voir

Chapelle Saint-Roch

citadelle bonifacio que faire que voir

Porte génoise

Une fois celle-ci franchie, nous tombons sur le Bastion de l’Étendard. Nous n’avions initialement pas prévu de le visiter, mais une fois sur place, nous nous sommes laissés tenter.

Le Bastion de l’Étendard raconte l’histoire de la citadelle et de la construction des remparts, de leur évolution au fil des siècles et des combats. Au cours des visites des différentes caves voûtées, des panneaux retracent les événements qui ont amené Bonifacio à être ce qu’elle est depuis sa création au neuvième siècle.citadelle bonifacio que faire que voircitadelle bonifacio que faire que voir

Le Jardin des Paysages, au sommet des remparts, offrent une dizaine de points de vue sur le port et les falaises environnantes.citadelle bonifacio que faire que voircitadelle bonifacio que faire que voircitadelle bonifacio que faire que voir

Infos pratiques : le tarif de la visite est très accessible. Le billet était affiché à 2,50€ fin octobre (le site de la commune annonçait un prix de 3,50€). Pour un euro de plus, on pouvait ajouter la visite des escaliers du Roy (elle-même à 2,50€).

C’est donc tout naturellement que nous avons ensuite rejoint les escaliers du Roy d’Aragon, une visite que j’avais prévue de faire. 187 marches construites dans une faille à même la falaise. La légende raconte qu’elles ont été creusées en une nuit par les hommes du Roy d’Aragon en 1420. Tout le long de la descente, nous avons une vue magnifique à 180° sur les falaises. Au bas de ces marches, nous marchons le long des falaises, juste au-dessus de la mer, pendant quelques dizaines de mètres.citadelle bonifacio que faire que voircitadelle bonifacio que faire que voircitadelle bonifacio que faire que voir

La remontée en revanche n’est pas des plus simples : les marches sont très irrégulières (certaines basses, d’autres assez hautes), mes petites jambes ont eu un peu de mal, mais nous avons su être solidaires entre visiteurs et se soutenir dans « l’effort » (j’exagère un peu, j’avoue !).

Suite à ces deux visites, nous sommes allés reprendre des forces dans un restaurant dont je vous reparlerai plus bas.

Nous sommes alors allés nous balader dans les ruelles de la citadelle. Celles-ci regorgent de petites boutiques où trouver un souvenir (ou autre) à ramener sur le continent. On a notamment trouvé des produits en liège (cartes postales, vases…) qui semblent être assez typiques de la Corse. 

Au fil de nos déambulations, nous avons croisé les églises Saint Dominique, Sainte Marie Majeure, ou encore Saint Jean Baptiste.

bonifacio que voir que faire

Eglise Saint Jean Baptiste

Nous avons déambulé jusqu’à atteindre le cimetière marin, dans lequel nous avons décidé de nous balader. En effet, celui-ci est réputé pour être un des plus beaux du bassin méditerranéen. On y découvre une organisation typique des sépultures. Ici, peu de tombes. Chaque famille à sa chapelle dans laquelle se trouvent les tombaux de ses membres. La beauté de la chapelle traduit de la richesse de la famille.bonifacio que faire que voirbonifacio que faire que voirbonifacio que faire que voir

On rejoint alors l’extrémité de la citadelle où nous voyons les falaises environnantes, le phare de la madonetta… sous un nouvel angle.

4. Le sentier Campu Rumanilu

Nous l’avons emprunté sur quelques hectomètres avant d’arriver à la citadelle. Avec le recul, et si la météo avait été avec nous (pluie sur la fin de notre visite), nous l’aurions pris après notre visite car un chemin nous ramène au port et nous aurions ainsi pu nous  le prendre dans son intégralité.  Ce sentier nous amène au bord des falaises et offre une vue imprenable sur la citadelle et sur les paysages environnants.bonifacio que faire que voirbonifacio que faire que voirsentier campu rumanilu (3)

N’hésitez pas à découvrir aussi les environs de la ville, les paysages y sont magnifiques, des balades et randonnées agréables sont possibles à proximité.

A lire : Tour du Capo Pertusato

Visiter Bonifacio : nos adresses

Où dormir ?

Nous avons réservé un appartement via le site Booking, au sein de la résidence Perla di Macchia. Cette résidence est un ensemble de mini villas et studios, avec piscine, à 1,5km du centre de Bonifacio (lieu dit valli. cavallo morto). Nous avons opté pour un studio supérieur de 30m², qui disposait d’une grande terrasse.

Nous avons apprécié
– le calme de cette résidence et sa situation : proche de la ville, nous avions pourtant l’impression d’être isolés.
– la propreté apparente de l’appartement
– la sympathie du gérant (nous étions hors saison, il n’était pas submergé de travail, a attendu le dernier jour pour demander le règlement dû normalement à notre arrivée et n’a pas réclamé la caution que nous devions en principe verser et nous sommes partis, avec son accord, en laissant les clés sur la porte sans qu’il vienne faire un état des lieux de sortie de l’appartement).
– l’organisation des logements : alors qu’ils sont tous accolés, ils sont placés de façon à ce qu’on ait l’impression de ne pas avoir de voisinage (terrasse entourée de végétation, entrées éloignées les unes des autres…)

Nous avons en revanche regretté :
– le manque de réseau (que ce soit téléphone ou 4G, nous n’avons remarqué la présence du code d’accès à la Wifi qu’en fin de séjour, et on la captait assez peu) mais au moins, c’était une vraie coupure)
– le prix des suppléments (5€ par jour pour pouvoir prendre Neyko, un supplément pour le linge de maison un peu conséquent que nous avons choisi de ne pas prendre, 30€ pour le nettoyage de l’appartement à notre départ… Ces prix ne sont apparus que sur le contrat de location au moment de le signer. Ils sont cependant disponibles sur le site de la résidence, sur lequel nous ne nous étions pas rendus en amont (mais pas sur Booking).
A noter également que la vaisselle n’était pas très propre et que nous avons dû la relaver (Peut-être est-ce dû aux précédents locataires et à une « négligence » du gérant au moment de l’état des lieux de sortie à leur départ…)

Le rapport qualité/prix est plutôt correct : environ 300€ (frais supplémentaires compris) pour 5 nuits aux vacances de la Toussaint (ce n’est cependant pas la période la plus touristique de l’année, donc pas la plus coûteuse)

Où manger ?

L’escale

Un soir, nous cherchions un endroit où manger sur le port. Notre choix s’est porté sur ce restaurant. Au menu : assiette de charcuterie corse, Canelloni à la brousse et aux épinards et salade de fruits, le tout précédé d’un kir et suivi d’un café. Un digestif à la myrte nous a été offert. Le tout pour environ soixante euros pour deux. Le repas était très correct, nous trouvons le rapport qualité-prix plutôt bon.

L’auberge Corse

Lors de notre visite de la ville, nous avons cherché un restaurant où manger après notre descente des Escaliers du Roy d’Aragon. Situé à la sortie du Bastion de l’Étendard, c’est celui dont la carte nous a le plus attirés.

Nous avons pris une bière corse en apéritif, avons enchaîné avec une assiette de charcuterie, puis un filet mignon de porc à la sauce Pietra (l’homme s’est orienté sur un steak de thon) et un café gourmand, avec un assortiment de desserts corses. Il s’agit, je crois, du meilleur repas que nous avons fait en Corse : la charcuterie y était excellente, les pommes de terre accompagnant la viande fondantes, la sauce Pietra excellente et la viande très bien cuite. Manquait seulement la pancetta qui était censé entourer le filet mignon. Enfin, le café gourmand nous a permis de découvrir différentes spécialités sucrées du coin. Le tout pour environ 35 euros par tête.

Le glacier Rocca Serra

Pour une petite pause gourmande, nous nous sommes arrêtés au Rocca Serra, un glacier offrant une grande diversité de parfums. Rocca Serra possède deux adresses : un petit local dans la citadelle où on ne peut qu’emporter sa glace, et un plus grand sur le port, avec possibilité de déguster son goûter en terrasse avec vue sur mer.glacier

 

Et voilà le récit de notre visite de Bonifacio et les adresses que nous y avons testées. N’hésitez pas à partager en commentaire vos bons plans sur cette ville si vous en avez, pour pouvoir compléter cet article.

6 réflexions sur “[Corse 2019 #3] Que faire, que voir à Bonifacio

  1. alexiatiga dit :

    coucou ! ton article tombe très bien 😉 car je pars en corse avec mon chéri cet été pour la 1ere fois ! au moins on a quelques idées maintenant !
    bisouuu

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s