conseils pour randonner en raquettes avec son chien

Randonner en raquettes avec son chien : quelques conseils

Si vous me suivez sur Instagram, vous n’êtes pas sans savoir que mon homme et moi avons un adorable petit chien qui nous suit au maximum dans notre vie quotidienne. Vous savez aussi certainement que nous avons décidé de nous offrir une paire de raquettes pour Noël, afin de continuer à explorer notre région toute l’année, même pendant la longue période d’hiver où la neige envahit les environs. C’est donc tout naturellement que nous avons décidé que Neyko nous accompagnerait à chacune de nos sorties en raquettes. Et quand on voit comme il s’éclate dans la neige, on ne regrette pas notre décision !

A lire : Avoir un chien

Mais pour le bien de votre animal, une telle activité ne se pratique pas sans prendre quelques précautions.

1- On choisit une sortie en raquettes adaptée à la condition physique de son chien

Un chien qui passe ses journées dans le canapé ne peut pas commencer par une sortie de 5 heures. En effet, il n’aura pas l’endurance suffisante pour tenir une aussi longue sortie, d’autant plus qu’il devra fournir des efforts supplémentaires par rapport à nous, puisqu’il ne sera pas équipé de raquettes et aura donc tendance à s’enfoncer dans la neige. On va donc commencer par des sorties assez courtes, avec peu de dénivelé, pour l’entraîner progressivement.

Par ailleurs, si on choisit une balade un peu périlleuse, on n’oublie pas une laisse avec laquelle attacher le chien pour éviter un accident. Même si il n’est pas forcément aisé de marcher avec des bâtons tout en tenant une laisse, on empêchera ainsi au chien de tomber dans un trou, une crevasse, un précipice…. Ou on peut investir dans du matériel de canicross, avec une ceinture et une longe élastique qui nous permettront de garder les mains « libres » tout en ayant notre chien attaché et donc plus en sécurité. A noter que cette consigne est aussi valable pour les balades escarpées en plein été.

randonner en raquettes avec son chien : conseils

2- On veille à protéger les coussinets de son chien

La neige, voire le sel déposé dans les rues de nos villes de montagne, peuvent irriter les coussinets de votre poilu. De plus, des boules de neige peuvent se former entre les doigts du chien et le gêner, voire le blesser. Il est donc impératif de protéger ses pattes.

Pour cela, on peut trouver des chaussons sur Amazon ou en animalerie. Cependant, tous les chiens ne les supportent pas. Certains restent prostrés lorsqu’ils les ont aux pattes… Vous risquez donc de mettre 40€ dans un produit que vous ne pourrez pas utiliser.

Ma vétérinaire m’a conseillé d’utiliser de la vaseline sur toute la patte, notamment entre les doigts. Elle empêche le sel d’atteindre le coussinet et la neige ne pourra pas s’accrocher sur les poils, empêchant ainsi la formation de petites boules entre les doigts du chien.

Il existe également des baumes spécifiques. J’utilise celui-ci pour Neyko lorsque je le balade dans notre ville où les tas de sel jalonnent les trottoirs, mais mon chien a tendance à le lécher quand je lui en mets et qu’on ne part pas promener dans la foulée… Et je ne suis pas certaine qu’il soit très comestible… On a en tout cas constaté son efficacité lorsque nous l’avons oublié à Valloire. Au bout d’un moment passé dans la neige, Neyko semblait gêné après avoir mis la patte dans du sel. Ce qui n’est pas le cas lorsque je lui mets ce baume !

A vous de choisir ce qui convient le mieux à votre poilu, mais dans tous les cas, ses coussinets doivent sortir couverts !

raquettes chien 3

3- On surveille que son chien ne mange pas trop de neige

Que ce soit pour s’hydrater ou par jeu, le chien peut profiter de votre escapade pour se faire un petit festin de neige. Mais celle-ci cause des troubles digestifs à nos poilus, entraînant diarrhées ou vomissements… Je ne peux que vous donner l’exemple de Neyko qui a vomi à trois reprises dans la journée après avoir mangé un peu trop de neige fraîche pendant sa balade du matin…

On surveille donc son ami à quatre pattes pour ne pas qu’il en avale trop, on lui propose régulièrement à boire (et donc on n’oublie pas sa gamelle et une bouteille pour lui dans le sac à dos. Il existe des gamelles rétractables et légères qu’on peut emmener partout ! Nous avons celles-ci et nous en sommes satisfaits !)

 

Et lorsque vous serez tous les deux suffisamment entraînés, pourquoi ne pas tenter le cani-raquettes ? Votre chien vous tractera pendant votre sortie, ce qui facilitera votre avancée. (Cela nécessite un matériel particulier, notamment un harnais spécifique pour la traction, une longe élastique et un baudrier pour vous).

Alors, prêts à tenter l’aventure d’une sortie en raquettes avec votre poilu ?

Une réflexion sur “Randonner en raquettes avec son chien : quelques conseils

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s