bullet journal utilisation quotidienne

Comment j’utilise mon Bullet Journal au quotidien – Mes conseils

Le Bullet journal (Bujo pour les intimes), on en entend de plus en plus parler. Mais qu’est-ce que c’est au juste ? Et pourquoi j’ai cédé à l’appel du Bullet Journal ? Je vous raconte tout !

Le bullet journal, outil d’organisation :

Le principe de base

Le Bullet Journal est un outil d’organisation personnalisable et flexible mis en place par Ryder Caroll, designer new-yorkais.

Il a pour but de noter rapidement, et surtout de retrouver facilement tout ce que l’on souhaite garder en mémoire. Il permet ainsi de regrouper dans un même carnet des to-do-list, des notes, des tâches, un journal… Ryder Caroll le définit comme un outil qui va permettre de « garder des traces du passé, d’organiser le présent et de planifier le futur ».

Selon le principe de base, un Bullet Journal est constitué de :

  • Un Index dans lequel seront répertoriées nos différentes pages afin de nous y retrouver rapidement.
  • Un « future log » qui permet d’avoir une vue sur l’année à venir, de fixer des RDV à long terme par exemple
  • Un « monthly log », une vue sur le mois en cours et sur les tâches à effectuer au cours des 30 (ou 31, ou même 28 une fois par an) prochains jours.
bullet journal ryder carroll daily log

Le Bullet Journal selon Ryder Carroll, source YouTube

  • Un « daily log ». Chaque jour, on y note les tâches et rendez-vous prévus.

Pour différencier les types de choses notées, Ryder Caroll utilise un code spécifique sous forme de puces (les fameuses « bullet ») : un carré pour les tâches, un rond pour les RDV et événements et un point pour les notes. Et il coche chaque puce lorsque la tâche est effectuée ou quand le RDV a eu lieu.bullet journal keys ryder carroll

A la fin de chaque mois, il raye les tâches qui n’ont plus lieu d’être et migre celles qu’il doit encore réaliser durant le mois suivant.

A tout cela, Ryder Caroll ajoute des collections dans lesquelles il rassemble des tâches qui sont en lien les unes aux autres.

Je vous laisse le lien de la vidéo dans laquelle Ryder Caroll explique sa méthode en moins de trois minutes (et en anglais)

L’outil de base évolue

Le Bullet Journal selon Ryder Caroll est très simpliste, son but étant de gagner en temps et en efficacité. Mais comme il est adaptable par chacun, de nombreux utilisateurs du Bullet Journal se sont appropriés l’outil en le modifiant et en le rendant plus visuel, plus personnel.

Ainsi, nombreux sont ceux qui ont imaginé toute une série de collections, en les rendant plus artistiques, en y mettant de la couleur, des dessins… Le Bullet Journal est devenu un outil créatif, propre à chacun. Je vous proposerai dans quelques temps, si le sujet vous intéresse, des exemples de collections ou de Bullet Journal vus sur Instagram, Pinterest ou autre…

 

Le Bullet Journal et moi

Comment j’en suis venue au Bullet Journal :

bullet journal utilisation quotidienneJe dois vous l’avouer, j’ai un fâcheux penchant pour la procrastination. Et également une mémoire de poisson rouge. J’ai donc tendance à ne pas faire tout de suite les choses que je dois faire, et à rapidement oublier que je dois les faire. Ce qui peut être vraiment problématique parfois.

J’ai cherché alors différents moyens de mieux m’organiser, en testant les astuces de Blogueuses et autres YouTubeuses qui utilisaient des semainiers, des agendas, des « To do list »… J’ai tout essayé ! Mais rien ne me convenait. Je perdais mes listes dans un coin, j’ouvrais mon agenda une fois tous les 36 du mois, j’avais du mal à utiliser de manière productive mon semainier. Bref, tous ces outils n’étaient pas fait pour moi.

Et puis j’ai entendu parler du Bullet Journal dans sa forme initiale et je me suis dit que ça non plus, ça ne me conviendrait pas. Mais progressivement, j’ai découvert qu’on pouvait personnaliser cet outil à volonté, y mettre un côté très créatif, en faire quelque chose d’assez esthétique. Et je me suis lancée.

J’ai d’abord commencé avec un petit carnet acheté 2€ à la Halle pour m’assurer que l’outil me plaisait, que le Bullet Journal n’allait pas être une nouvelle passade dans mon organisation et que je tiendrais plus de quinze jours à le faire. Le temps passant, la mise en place du carnet me plaisait de plus en plus, et j’ai franchi le cap en achetant un « vrai » carnet de Bujo, avec de nombreuses pages et des pointillés. Et depuis quasiment neuf mois, mon Bullet Journal me suit quasiment partout.

Ce qui me plaît dans le Bujo

bullet journal page mensuelleJ’apprécie particulièrement d’avoir un outil conçu par moi, pour moi, unique, personnalisé. Lorsque je le juge nécessaire, je laisse ainsi plus de place pour les mercredis et week-end qui sont les moments où je suis le plus disponible pour m’organiser. Dans la plupart des outils prêts à l’emploi, on a rarement assez de place pour programmer les samedis et dimanches. Je n’hésite par ailleurs pas à rajouter certaines collections (j’en ai testées plusieurs, toutes ne m’ont finalement pas servi, mais d’autres me sont d’une grande utilité).

Mon Bujo me permet également de suivre certains aspects de mon quotidien et ainsi d’atteindre les objectifs que je me fixe. Les « habits trackers » m’indiquent par exemple si je prends suffisamment soin de ma santé, et me motivent à le faire davantage lorsque ce n’est pas le cas.

Il m’aide aussi à gérer mes comptes, mes blogs… Tout se trouve dans un seul carnet, tout est au même endroit, je ne perds plus de temps à me demander où j’ai classé telle ou telle chose. Un véritable assistant de tous les jours, dans différents domaines !

Et puis j’aime bien prendre un peu de temps pour illustrer mon Bullet Journal, pour le rendre encore plus unique et esthétique, j’aime réfléchir au thème choisi chaque mois, à la page de garde en lien avec ce thème que je pourrais réaliser, à chercher de l’inspiration sur Pinterest pour finalement l’illustrer à ma sauce. Je n’ai pas une grosse fibre artistique, mais ce petit moment de réflexion et de dessin me permet de me vider la tête pendant un instant. Et je dois avouer que je suis parfois assez fière du rendu !

Comment est organisé mon Bujo ?

En début de carnet, j’ai établi un calendrier annuel avec les anniversaires de mes proches. Au fil de l’année, j’y ai rajouté les RDV et événements qui se sont ajoutés pour les mois à venir.

bullet journal future log

J’ai également ajouté un certain nombre de collections. J’en utilise certaines, j’en ai laissé d’autres de côté (je vous en parlais dans cet article). On y retrouve par exemple mes objectifs de l’année, des « wishlist » d’objets à acquérir, de lieux à découvrir, de livres à lire, des collections utiles pour certains projets à venir, des « to do list » de choses à faire à moyen ou long terme…

Autour du 20 de chaque mois, je prépare le mois suivant :

monthly log bullet journal

  • choix de mon thème
  • page de garde
  • calendrier mensuel avec mes objectifs, mes choses à faire, les RDV prévus et anniversaires à souhaiter, les tâches à faire pour mes blogs et les articles à publier chaque semaine….
  • trackers d’habitude et de blog (et réseaux sociaux)
  • page budget (dont je vous reparlerai plus tard si le sujet vous intéresse)

A lire : Comment je gère mon budget grâce à mon Bullet Journal

bullet journal habits trackersChaque week-end, je prépare la semaine à venir : grille, RDV et tâches prévus, migration des tâches non effectuées, trackers… Parfois, je prépare mes grilles hebdomadaires en début de mois pour n’avoir qu’à programmer ou reprogrammer mes tâches le week-end venu.

weekly log bullet journal

Au quotidien, je regarde les tâches que j’ai à faire (vie quotidienne dans la colonne de gauche, blogs dans celle de droite), je coche celles que j’ai terminées, je mets une flèche rouge pour celles que j’ai à reporter à un jour suivant si je vois que j’ai du temps ou à la semaine suivante sinon. Je remplis également mes deux trackers montrant si je bois et si je dors suffisamment chaque jour.

Il m’arrive également de rajouter une nouvelle collection après les pages dédiées au mois en cours, si celle-ci m’apparaît utile à un moment donné. Par exemple, je peux prévoir une collection pour organiser mes vacances ou un nouveau projet pour mes blogs, je peux avoir besoin ou envie d’ajouter un autre type de suivi, une nouvelle « To do list »…

 

Mes conseils pour se lancer dans le Bujo

Le Bullet Journal est un outil très complet, qui m’aide à cadrer mes objectifs, les tâches que j’ai à faire, que ce soit pour mes blogs ou ma vie quotidienne. Je garde ainsi à l’esprit les choses que je dois faire, dans un carnet dédié à ça. Tout n’est plus éparpillé, je suis plus focalisée sur mes buts pour une journée précise.

Si vous aussi êtes tenté(e) par cet outil, je peux vous donner quelques conseils issus de mes propres erreurs.

  • N’achetez pas tout de suite un carnet hors de prix.

N’importe lequel pourra faire l’affaire le temps que vous vous rendiez compte si le principe du Bullet Journal vous convient. Il en est de même pour les fournitures. Les comptes que vous pourriez suivre sur Instagram ou ailleurs regorgent de stylos et pochoirs tous plus beaux les uns que les autres, mais qui ne vous seront peut-être pas utiles tout de suite ou qui ne vous focaliseront pas sur votre objectif principal : l’organisation

A lire : Mon top 5 des outils à utiliser pour un Bullet Journal

  • Ne vous fixez pas un trop grand nombre de tâches et priorisez les

Plus vous vous fixerez de tâches dans la journée, moins vous réussirez à en venir à bout et plus vite vous vous découragerez. N’en fixez que quelques unes, et donnez à chacune un ordre de priorité afin de faire ce qui est le plus urgent en premier lieu quitte à devoir reporter une tâche plus secondaire au lendemain.

  • Inspirez-vous, mais pas trop

Si l’aspect créatif du Bujo vous intéresse, vous pouvez trouver des modèles, des idées de collections, des sources d’inspiration sur Pinterest ou Instagram. Cela vous permettra de trouver progressivement le modèle qui vous convient le mieux en testant les idées des autres, de voir comment vous devez ajuster vos « weekly log » ou « daily vlog » pour qu’ils répondent au mieux à vos attentes.

Attention cependant à ce que vous ne perdiez pas trop de temps sur ces plateformes au détriment de votre propre Bujo et des autres tâches que vous auriez à effectuer.

A lire : 8 collections à avoir dans son Bullet Journal

  • Prenez du temps pour la décoration du Bullet Journal

… si c’est quelque chose qui vous plaît. Attention là encore à ne pas y passer des heures si vous avez d’autres choses plus importantes à faire dans votre vie de tous les jours. Attendez d’avoir un créneau disponible pour prendre le temps de réaliser quelque choses qui vous plaît.

  • Acceptez que votre Bujo ne soit pas parfait

Vous débutez, vous allez certainement tâtonner un peu avant de trouver la structure qui vous correspondra. Il ne sera donc pas parfait dès le début, mais c’est aussi l’intérêt de tenir un Bullet Journal, de voir comment il évolue et nous avec, de modifier des choses, d’en corriger d’autres…

 

Je vous ai dévoilé un peu plus en détails l’organisation de mon Bullet Journal et son intérieur. Je suis curieuse de découvrir certains détails du votre. N’hésitez pas à les poster sur Instagram avec le #BujoAmandeHonorable (un peu long comme hashtag mais #BujoAH était déjà pris….) ou en me taguant @amandehonorable pour que je puisse les voir .

Et vous, quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait se lancer dans la chouette aventure du Bullet Journal ?

9 réflexions sur “Comment j’utilise mon Bullet Journal au quotidien – Mes conseils

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s